Danse nuptiale

Alors aujourd’hui, j’ai un problème et j’ai une solution toute prête pour celui-ci. Par contre, ça le fait moyen quand on a envie d’écrire un article de plus de trois lignes, du coup on fait une introduction pourrie.

Donc le problème était de savoir pourquoi quand on aborde drague quelqu’un, il fallait s’adonner à ce qui, ma foi, n’est rien de plus qu’un danse nuptiale. Guetter des signes, essayer de faire rire… Mais surtout, ne jamais parler clairement de ses intentions. Et la plupart des hommes n’aiment pas ça. En gros, pourquoi faut il déployer des efforts à s’en faire exploser la caboche, rien que pour faire comprendre à l’autre ce qu’on veut tout en ne le disant pas… Parce que sinon, il y a un jeu pour ça ! Ça s’appelle le Tabou et c’est déjà particulièrement chiant. Aussi, la plupart du temps, si on n’est pas un as de la séduction, la drague ressemble plus à noyer le poisson dans une myriade de mensonges, histoire que surtout, l’autre ne se doute pas ! (note à moi-même, « Non, je ne te drague pas, d’ailleurs t’es moche » n’est pas une bonne phrase d’accroche)

Pourquoi diable tant de second sens ! Et ma réponse est : cela nous rend plus libre, mais cela rend également notre interlocuteur ou -trice plus libre. C’est proposer à tout instant une porte de sortie, un parachute et un matelas sur lequel atterrir. Si vous avez affaire à un(e) pro, il y a le peigne en prime. Quelque part, c’est une façon de bâtir la confiance entre deux personnes et de dire : « Si à un quelconque instant, quelque chose ne te plaît pas chez moi, tu es libre d’interrompre toute interaction ». La différence avec le fait de la dire à haute voix est que dans ce dernier cas, une réponse est souvent attendue. Du moins, on estime qu’on doit donner une réponse et cela revient justement à s’enfermer dans un choix précis. Dans cette position, peu de gens répondront que non, ils ne comptent pas interrompre cette discussion. Ou alors, ils ont déjà une idée extrêmement positive de vous. Ou alors pas.

Pour résumer, on c’est tellement plus facile de s’approcher de quelqu’un quand on sait qu’on peut repartir quand on veut. Personne ne rentrerait dans une pièce inconnue sans au moins savoir si la porte a une poignée de l’autre côté. Ben là, c’est pareil. Dans vos notes de drague, écrivez bien de toujours laisser une certaine latitude à votre vis-à-vis. Et que dire « Si je t’intéresse pas, tu peux partir » doit être réservé aux profs et que personne n’a jamais pris ça pour de la gentillesse.

Mais je vois que mon explication manque d’exemples. Et l’exemple est la clé de l’apprentissage parce que l’homme adepte de mimétisme, n’est-ce pas ?

Exemple 1 :

Ce qu’on veut dire : Ça te dirait qu’on se retrouve juste tous les deux pour pouvoir se jauger dans le calme et savoir si c’est possible entre nous ?
Ce qu’il faut dire : Ça te dirait d’aller prendre un verre ?
L’intérêt : Si vous vous rendez compte que l’autre est un abruti fini, vous pouvez toujours dire que vous avez accepté parce que vous aviez soif.

Exemple 2 :

Ce qu’on veut dire : Tu es tellement passionnant(e) que je voudrais rester infiniment avec toi tellement j’aime te parler.
Ce qu’il faut dire : Hum… C’est intéressant !
L’intérêt : Ben quoi ? Je sais que je suis intéressant(e). D’ailleurs j’aime qu’on me le dise. Par contre je ne cherche pas à  être vénéré(e) parce que c’est un peu malsain.

Exemple 3 :

Ce qu’on veut dire : Tu baises ?
Ce qu’il faut dire : Tu veux venir chez moi voir ma collection de timbres ?
L’intérêt: Si au dernier moment, vous trouvez sa couette vraiment trop moche, vous pouvez toujours dire être venu(e) voir les timbres et vous barrer ensuite.

Voila pour la mise en pratique ! Je vous conseille de d’abord vous entraîner sur quelqu’un qui ne vous plaît pas et de tester les portes de sorties. S’il n’y en a pas, vous aurez au moins compris l’intérêt d’en laisser et les problèmes qui résultent de leur absence. Entraînez-vous ensuite sur votre chien ou votre chat. Et souvenez-vous : tant que l’ambiguïté persiste, vous ne devez aucune explication. Et beaucoup de gens adorent ne pas avoir à se justifier.

Publicités

A propos Pseudo Moi-Même

Jeune homme bien sous tous les rapports, Mesdemoiselles n'hésitez pas...
Cet article, publié dans Questionnements, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Danse nuptiale

  1. Kerido dit :

    Merci de partager ta science, Dieu (et aussi la moitié du monde) sait que j’en ai besoin.
    J’ai beaucoup aimé ton analyse du problème (attention, c’est exactement ce que je veux dire, je ne suis pas en train de te draguer), et je comprends ta solution, mais elle m’attriste. Parce qu’elle laisse trop de place au quiproquo. Je n’ose plus montrer ma collection de timbres de peur de créer de faux espoirs. Et quand je veux baiser, j’ai beau parler de mes timbres, c’est peu crédible quand on a la bave aux lèvres. Monde de merde. Moi, je préfèrerais une réponse. « Non » ? Ok, c’en est une, parfait. T’es pas la seule fille sympa de la soirée, ça me laisse plus de temps pour aller sonder les autres.

    • Ah ben ouais, c’est que j’ai de la science à revendre sur le sujet… -_-‘
      Sérieusement, je pense juste comme j’ai décrit qu’il est impossible d’obtenir une réponse tout de suite. Surtout que les femmes ont plus de raisons d’être prudentes que les hommes. Et je pense que dans un premier temps, moins on laisse d’échappatoires, plus la personne aura de chances de vouloir continuer à se rapprocher. Et puis c’est un processus qui marche dans les deux sens. Chacun a l’opportunité d’en apprendre sur l’autre, donc c’est positif.

  2. auberie dit :

    Parfois je me dis qu’à trop vouloir jouer à ce jeu là on se prend au piège et on ne sait plus où l’on en est. Effectivement, ça permet de mieux se connaître.
    Sinon le fait de dire ce qu’on ressent tout de suite (si on le ressent) est une bonne chose, je trouve. ça permet de savoir vraiment sans peut-être que oui ou peut-être que non ou même sans peut-être tout court.

    J’ai l’impression que mon commentaire ne veut rien dire. Mais bon, il est bientôt demain et je suis un peu fatiguée. J’essayerai de me comprendre demain ^^

    • Le seul probleme, c’est que la reponse risque fort d’etre differente negative si tu ne prends pas le temps de vrament connaitre la personne et te faire connaitre d’elle.
      Ce que je decris n’est pas un jeu. Seulement, j’accentue l’interet de ne pas tout de suite dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas.

Les commentaires sont fermés.