Paye ta logique

Je n’avais pas promis que je ne le referais pas, du coup, je me permets de le refaire, même si je m’étais retenu depuis plusieurs jours d’écrire a ce sujet. Simplement, je n’avais pas envie que mon blog ne soit qu’un recensement d’incohérences.

Et bien, il changera de statut plus tard, parce que là, je n’en peux plus. Mais je mets quand même une image joyeuse en haut de page, histoire de ne pas trop plomber l’ambiance.

Si j’ai bien tout suivi, notre bien-aimé président cherche des coupables (principalement dans le secteur de la justice, semble-t-il) au « Crime de Lætitia », amplement médiatisé. Bon, on va pas jouer les vierges effarouchées, on le savait déjà. Le gouvernement surfe sur la vague du fait divers avec l’aisance de l’Australien, ce qui ne l’empêche pas — lorsque ladite vague atteint la terre ferme — d’y claudiquer avec l’aisance du vieux loup de mer à la jambe de bois.

Ce qui ne fait que raviver la plaie béante de mon cœur d’être pensant qui s’était vu transpercé d’une flèche  semblable et néanmoins douloureuse (ouais, je me sens d’humeur métaphorique, aujourd’hui). Tout ça pour dire que c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, quand bien même celui-ci ne contiendrait en tout et pour tout que deux ou trois gouttes.

Voici donc ce qui me dérange : la propension du gouvernement à réagir de façon impulsive à tout bout de champ et surtout, surtout, à sortir des lois de son chapeau à chaque occasion pour montrer que voilà, on a réglé le problème ! Non mais. On aurait modifié cinq fois en six ans  les peines liées à la récidive et/ou au crime sexuel. Je ne suis pas juriste, il est fort probable que je m’embrouille sur certain points. Vous me le pardonnerez, je vous connais, vous êtes comme ça.

Donc pour être clair et concis, je ferai une liste de significations que peuvent avoir ce comportement.

Je change la loi parce que :

  1. Je suis un gentil gouvernement et je me soucie du bien être de mes citoyens et veux vraiment, mais vraiment les protéger du mal qui pourrait leur arriver.
  2. Je veux que vous voyiez que je me soucie de vous, histoire que vous votiez pour moi.
  3. La loi est mauvaise/inadaptée/à jeter aux chiottes/tue des grands-mères.

C’est bien sûr sur le dernier point que je m’attarderai tant il est banal de discuter des deux autres. A noter que la loi tue rarement des grand-mères. L’absence de moyens chez les sapeurs-pompiers, par contre, tue bien des grand-mères, mais ceci seulement les années de canicule.

Alors moi, je n’y comprends rien à ces histoires de manque de moyens dans la justice qui aurait conduit à la relaxation (au vu des événements) précoce d’un homme. Ni au travail (prétendument) bâclé de ces secteurs de la justice. Donc je n’en parlerai pas.

Tout ce que je vois, c’est ces foutues modifications de lois complètement irrationnelles ! Je vous raconte pas, ça m’empêche de dormir la nuit. On va faire pareil, avec une liste. Changer ces lois ne sert à rien parce que :

  1. Une loi n’a jamais empêché quiconque de commettre un crime. Comme je disais dans un article précédent, elle justifie juste la sanction.
  2. Le fait que quelqu’un commette un crime n’implique en aucun cas que la peine déjà existante est inadaptée.
  3. Non, enfermer quelqu’un plus longtemps ne réduira pas les risques de récidive, il les repoussera juste dans le temps.

Mais en fait c’est simple. Si on continue dans cette logique, on pendra les gens pour tapage nocturne. Vous verrez, les rues seront calme.

Voyez vous, je ne dis pas du tout que ces gens ne devraient pas être punis, ou quoique ce soit de ce genre. Simplement, dans le cas présent, ce ne sont pas les lois qui sont inadaptées, ce sont les criminels qui le sont et aucun type de loi ou de précaution ne les empêchera de recommencer. A moins de trouver une vraie solution. Je n’ai pas cette solution, mais au moins, je ne me targue pas d’en apporter une. Et au lieu de pointer du doigt pour « faire genre » et réformer tout le système pénal parce que deux pelés et trois tondus ont fait parler d’eux dans les journaux… J’aimerais bien voir les statistiques pour ce genre d’événements il y a 30 ans, histoire de savoir si la peine de mort était vraiment efficace. Mais bon, on a assez d’exemples pour avoir la réponse. De toute façon, le seul fait que la peine de mort soit appliquée prouve qu’elle ne suffit pas à dissuader les gens.  Mais il faut faire comprendre ça aux gens qui demandent qu’on pende ce genre de criminel, ou pire.

Donc en gros, ces modifications de lois ont des relents de vengeance populaire. Et c’est inacceptable de la part d’un État qui se veut démocratique. La loi a été créée dans le but d’assurer une justice. Modifier ces sanctions à tire larigot nullifie purement et simplement toute notion de justice. La démocratie, c’est une loi qui s’applique à tous, pas une loi différente pour chaque cas.

Sur ce, toutes mes condoléances aux familles de victimes. Je ne peux qu’imaginer cette souffrance et mon raisonnement est celui de quelqu’un qui n’est pas aveuglé par la douleur, ce dont je suis reconnaissant.

Publicités

A propos Pseudo Moi-Même

Jeune homme bien sous tous les rapports, Mesdemoiselles n'hésitez pas...
Cet article, publié dans Société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Paye ta logique

  1. Pseudo-Emo dit :

    Je ne peux m’empecher, a la lecture de cet article, de rappeler cette profonde citation qui illustre tres bien la pensee de tes detracteurs :
    « Je suis pour la peine de mort parce que comme ca, les condamnes apprennent a ne plus recommencer ! » B.S., chanteuse populaire americaine

    • Kerido dit :

      Ah bon, Barbra Streisand a dit ça ? 😀
      Il est rhô mignon le nécureuil !! ❤ ^^

  2. nekolepsy dit :

    Ou alors, « je suis pour la peine de mort parce qu’il est hors de question que mes impots servent a nourrir et chauffer des fils de pute pareils ! »

    Cependant, comme je te l’ai dit de vive voix, le cas Laetitia ne devrait pas deboucher sur une nouvelle loi malgre l’initiale precipitation de Sarkozy. Ses conseillers lui ont dit que c’etait pas une bonne idee. Apparemment, pour une fois, il a daigne les ecouter. C’est la revolution aussi en France !

  3. Celyn dit :

    Putain, je pensais être la seule à trouver que c’était vraiment la fête du slip à l’Élysée, avec cette histoire… Tu sais que beaucoup de gens trouvent ça « trop bien, une super initiative » et « pourquoi tu trouves ça débile? c’est toi qui est débile, t’as pas de cœur! »…
    Sinon, il y a le copain à Lætitia sur Facebook, qui se fait visiblement une joie d’exposer son malheur et son passage de « en couple » à « célibataire »…

Les commentaires sont fermés.