Semaine(s?) en matière fécale

Cet article s’adresse à tous ceux qui ont eu une mauvaise semaine, ou qui croient que le sort s’acharne sur eux.
Je ne dis pas que ce n’est pas dur pour vous, ou que vous vous plaignez pour un rien. Premièrement parce que je suis certain que vous êtes des gens fondamentalement objectifs quant à votre souffrance et deuxièmement parce que j’ai fichtrement aucune idée de ce qui peut se passer dans votre vie.

Donc en gros, je vais me contenter de raconter ma semaine et vous vous sentirez mieux après, vous verrez.

  • Mercredi 5 : Je marche vers la Gare du Nord pour prendre mon avion et n’essaie de contourner un garage à vélos que pour mieux me prendre les pieds dans une barre horizontale qu’un boulet d’urbaniste a certainement jugé bon de placer entre deux poteaux. Je me ramasse violemment par terre et détruis mes deux disques durs (interne et externe). Accessoirement, je m’explose les deux tibias et un genou.

Vous comprenez l’origine de l’article précédent, maintenant.

  • Jeudi 6 : Au boulot, je ne peux plus accéder à ma session, donc toujours pas d’accès à internet, pas de communication, pas de travail non plus. Et j’aime bien ce sur quoi je bosse. En fait, il semble que mon contrat était sensé expirer le 31 décembre. Euh… Ouais, non… Personne ne m’a rien dit, à moi… Un ami ouvre une session pour que j’aie quelque chose à faire et que je puisse envoyer un mail au responsable.
  • Vendredi 7 : Notre responsable a lance une enquête de sécurité sur mon ami et pseudo moi-même parce qu’il est interdit de partager une session. Hum… ouais, on aurait du s’en douter. En passant, c’est ma faute si tout est arrivé, parce que j’aurais du venir les voir pour leur dire que je voulais continuer à bosser ici. Ouais… Ben comment vous dire ? Mon contrat n’expire pas avant encore 13 mois, mais si vous voulez, je peux venir vous voir tous les jours pour vous dire que je compte revenir le lendemain.
  • Samedi 8 : A vrai dire, c’est la meilleure journée du tas. Seulement une fatigue extrême et une soirée en boite pas vraiment concluante.
  • Dimanche 9 : On sort faire un brunch, je me gare et suis force de constater qu’il y a des parties du monde dans lesquelles les ingénieurs civils ont sauté les cours sur les bienfaits de la continuité. En d’autres termes : qui est le con qui a pas compris que c’est débile de laisser une bouche d’égout et ses coins hyper pointus dépasser de deux centimètres de la surface dans laquelle est en encastrée !? C’est un coup à y perdre un pneu, ça ! Et c’est justement ce que ma voiture a fait. J’ai ramené le cadavre de pneu, une déchirure béante dans le flanc, ma voiture roulant à l’aide d’une galette à une vitesse adaptée au cortège funèbre qu’elle était.
  • Lundi 10 : C’est chouette, ma voiture est au garage et tout va bien. En fait, pas tout à fait. Ouais, je vois que mon ex vient de revenir de voyage. Voyage pendant lequel elle avait rompu avec cette subtilité qui lui était propre et qu’on peut résumer par : « Je me suis remise avec mon ex il y a trois semaines. Donc, tu fais pas chier, t’essaies pas de m’appeler, j’ai d’autres choses a faire. » Bon, j’ai dépassé la tristesse et la colère et j’estime être « over her » comme on dit. Mais bon, pour bien que vous compreniez ; je suis d’un naturel gentil. Je n’aime pas blesser les gens et pardonne très facilement. Donc si je la vois, je fais quoi ? Je lui parle et fait comme si de rien n’étais, au détriment de mon estime personnelle, mais conservant la fierté de mon self-control ? Ou bien je l’envoie bouler en lui disant que je refuse qu’on me prenne pour un con ? Bon, voilà, vous connaissez, j’en suis sur.
  • Mardi 11 : Le bureau de ma résidence m’informe que je dois payer des frais supplémentaires pour cause de retard de paiement. Bah ouais, j’ai pas de chèques, ils ne prennent pas le liquide, on ne peut payer par carte qu’en ligne et j’avais pas Internet pendant une semaine… Comme quoi les problèmes engendrent les problèmes. Le pire, c’est que j’ai réussi à payer a temps en ligne et que là, le site web me dit « On ne prélèvera que dans deux jours ». Mouais…
  • Mercredi 12 : L’ambassade de France m’appelle et m’annonce que le programme qui me file une assurance et me compte mes années de travail comme effective dans le calcul de ma retraite, lointaine mais que j’espère néanmoins atteindre, se terminera deux jours plus tard. Je veux pas, non ! Finalement, sur ce coup-là, la personne qui s’occupe des dossiers à l’ambassade a été parfaitement géniale et a fait tout ce qu’elle pouvait pour corriger le tir. Encore une fois les problèmes ont été causes pour une broutille, puisque cette personne n’avait pas reçu les documents que je m’étais pourtant évertué a envoyer. Il semblerait que les boites mail du gouvernement français ne reçoivent pas les mails de plus de 3Mo. Donc si vous voulez envoyer des virus, pas trop gros les virus, hein ?

Et ben voilà ! Huit jours de pur bonheur. J’attends de savoir ce qui va me tomber dessus aujourd’hui.

Bon, ben pendant que j’écrivais ces lignes, ma mère m’a appelé et annoncé qu’une de ses amies que j’avais revu il y a peu, qui me gardait souvent quand j’étais petit et dont je conservais un très agréable souvenir est morte. Elle a été enterrée aujourd’hui.

  • Jeudi 13 : lignes précédentes.

Bon, c’est fini, maintenant !?

J’espère en tout cas que raconter ma semaine vous a fait vous sentir un peu mieux dans vos pompes. Si ce n’est pas le cas, je veux bien que vous me racontiez la vôtre.

Publicités

A propos Pseudo Moi-Même

Jeune homme bien sous tous les rapports, Mesdemoiselles n'hésitez pas...
Cet article, publié dans My Life, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Semaine(s?) en matière fécale

  1. Eirebua dit :

    Violente ta semaine ! J’espère que ça ira mieux à partir de ce week-end.
    Bon courage en tout cas. Je pense bien à toi !

  2. Guillaume dit :

    Ces français toujours à se plaindre \o/

  3. Pseudo Zen dit :

    En ce qui concerne ton ex, je te conseille de l’eviter jusqu’a ce que tu aies vraiment tourne la page. Et ca, ca prend du temps. Un, deux ans parfois.

    Dans tous les cas, fais ce que tu penses etre juste. Si quelqu’un te traite mal, tu peux choisir de ne pas le prendre personnellement. De te dire que c’est l’autre personne qui a un probleme pour agir ainsi. Mais ca ne veut pas dire non plus rejeter la faute sur les autres.

  4. Pseudo Chafouin dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=kIGw_b2a7TY <= je pense qu'il n'y a que ca pour te remonter le moral pseudo toi-même.

Les commentaires sont fermés.